Monographies de la SoFOP

Handicap et sport

J. PORTERIE (1), A. SAFI (1), C. DURAN JOYA (1), J. SALES DE GAUZY (2)

1. Centre Pédiatrique de Médecine Physique et de Réadaptation Roquetaillade, Montegut, France.
2. Hôpital des enfants, CHU de Toulouse, France.


[2020]

Aucun fichier PDF n'est disponible pour ce résumé

Résumé

Pour l’enfant handicapé, le sport est un défi supplémentaire à relever. La limitation engendrée par le handicap, ce d’autant plus qu’il est important, peut être source de découragement. Ainsi le handicap est souvent responsable d’une diminution voire d’un arrêt des activités qui va à l’encontre du bien-être de l’enfant handicapé, pour qui le sport permet une amélioration physique mais aussi mentale notamment de la socialisation et de l’estime de soi.
Afin que l’activité soit bénéfique et non délétère pour l’enfant handicapé le sport nécessite d’être encadré en fonction de la pathologie responsable du handicap et du degré d’atteinte de l’enfant. Des recommandations parfaitement bien détaillées sont consultables sur le site de la fédération française handisport.
Dans cet exposé, nous évoquerons les recommandations sportives pour quelques pathologies orthopédiques, puis nous décrirons l’expérience de la section handisport du centre de rééducation pour enfants de Roquetaillade.


Mots clés

sport, enfant, handicap

DOI

10.34814/sofop-2020-019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.